Penser la recherche biographique en situations et en dialogues

Sous la coordination de Christine Delory-Momberger et Martine Janner Raimondi

Revue Le Sujet dans la Cité

N°12 – Novembre 2021
Penser la recherche biographique en situations et en dialogues

Présentation la revue

Revue internationale de recherche biographique en éducation, Le sujet dans la Cité se donne pour objet d’explorer les processus d’institution mutuelle des individus et des sociétés, en interrogeant la manière dont les constructions individuelles prennent effet dans des environnements historiques, culturels, sociaux, économiques, politiques, scolaires, de formation, et dont les espaces collectifs sont agis, signifiés, transformés par les acteurs individuels. À ce titre, la revue se revendique d’un courant de recherche, bien représenté dans les pays anglo-saxons et germanophones (Biography research, Biographieforschung), qui se situe à la croisée de nombreux champs disciplinaires des sciences humaines et sociales : en décrivant les modalités biographiques selon lesquelles les individus donnent forme et sens à leurs expériences au sein du monde historique et social, la recherche biographique a pour projet de rendre compte de la réalité subjective des faits sociaux et de la formation de l’individu en tant qu’être social singulier.

À côté du domaine institué de la formation et de l’éducation, c’est tout ce qui fait « l’établissement humain », c’est, pour reprendre les mots de Lucien Sève, « l’ensemble des processus biographiques à travers lesquels l’individu de l’espèce humaine devient psychiquement sociétaire du genre humain » qui constitue l’espace dévolu à la recherche biographique en éducation, dès lors que celle-ci se donne pour tâche d’en appréhender l’expérience subjective. Ce long processus d’individuation/socialisation, qui est la marque du développement individuel et qui traverse tous les espaces du penser et de l’agir humain n’est pas autre chose que le mouvement de l’éducation au sens où l’entend Dewey de « construction continue de l’expérience ». Dans ce sens, la recherche biographique conçoit « l’éducation » comme une des dimensions constitutives du fait et du devenir humains : dans l’espace social et dans le temps de l’existence, il s’agit toujours de comprendre comment se forme et se construit une individualité singulière.

Les travaux menés au titre de la recherche biographique en éducation sur les relations entre processus de construction biographique et processus d’apprentissage et de formation montrent les liens étroits entre éducation et individuation, éducation et socialisation et amènent à redéfinir la notion d’éducation, conçue comme un processus large qui recouvre toutes les formes de l’expérience vécue et acquise. De la dimension globale du développement individuel dans l’espace social et la vie personnelle aux épisodes spécifiques vécus dans les institutions d’enseignement et de formation, des formes expérientielles de formation et d’apprentissage rencontrées dans l’activité professionnelle et dans la vie sociale au rôle des environnements et des médiations socioculturels, ce sont toutes les expériences, tous les espaces, tous les types de formation et d’apprentissage, formels, non-formels et informels se déployant tout au long de la vie, qui composent le champ d’un apprentissage tout à la fois social et individuel, cognitif et sensible, pratique et théorique, expérientiel et rationnel.

Cette préoccupation de « l’éducation humaine » donne à la recherche biographique une responsabilité particulière, qui n’est pas seulement d’ordre scientifique mais aussi éthique et politique. Si la « parole de soi », sous tous ses registres et dans toutes ses variétés, constitue le matériau privilégié d’un savoir du biographique, elle est aussi le vecteur par lequel les êtres humains
accèdent à un savoir et à un pouvoir d’eux-mêmes qui les mettent en capacité de se développer et d’agir en tant que « sujets » en formation au milieu des autres et au sein de la cité.

Sommaire du numéro 12 de la revue

Lien vers Le Sujet dans la Cité

Dernières publications

Les passerelles, tout un art !
Les passerelles, tout un art !Crèches, centres de loisirs, écoles maternellesSous la direction de Danièle PERALES, Marie-Hélène CHANDON-COQ et Sylvie …
Lire +
Mises en récits et corps souffrant(s)
Mises en récits et corps souffrant(s)Perspectives croiséesCNRS éditions Corps, revue interdisciplinaireN°18 Présentation Ce numéro a pour finalité de croiser les regards autour d’un …
Lire +