99, avenue Jean-Baptiste Clément - 93430 Villetaneuse
01 49 40 40 42
assistant-experice.lshs@univ-paris13.fr

Eco-santé et Géo-Education28 mars 2019

Experice - Centre de Recherche Interuniversitaire Expérience Ressources Culturelles Éducation

Journée d’étude internationale
Université de Paris 8-Vincennes Saint-Denis (France), Laboratoire EXPERICE EA 3971et UMR LADYSS -CNRS et École Doctorale EA 401
Vice-président de l’environnement, de l’attention et de la promotion de la santé (VPAAPS), Fiocruz (Brésil), Centre d’Etudes Sociales de l’Université d Coimbra (Portugal)

Informations

Lieu : Université Paris 8-Vincennes, Maison de la Recherche 2 Rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis, France
Horaires : 9h à 18h30

Présentation

Dans l’ère de la santé globale (Nitcher,2008), la politique de la vie (Foucault,1994) et la biopolitique humanitaire (Fassin, 2006) se traduisent par des rapports de dominations entre les pays, qu’ils soient épistémologique et/ou médico-épidémiologiques, de politiques de promotion de santé et de protection de l’environnement. Ces configurations biopolitiques se traduisent également par des enjeux de souverainetés (NGuyen, 2010) ainsi que par des inégalités socio-territoriales de santé à l’échelle globale et à l’échelle infranationale. (Bozorgmehr, 2010 ; Vaguet, 2018) Le projet de la journée d’étude est alors de développer des échanges pluridisciplinaires et des regards croisés critiques pour travailler les épistémologies des recherches dans les champs de pratiques de la santé publique, comme premières sources des inégalités (De Sousa Santos, 2016 ; Nunes Arriscado, 2018), dans un dialogue interculturel avec différentes langues scientifiques, artistiques, populaires et militantes (Firpo, 2018). Les échanges de cette journée d’étude viseront aussi à s’interroger sur les outils d’aide à la décision à développer pour la mise en place de politiques publiques de santé éthiques, inclusives, transformatives et démocratiques, favorables à la traduction de ces langues dans les pratiques de promotion de la santé émancipatrice pour tous et toutes avec les populations des territoires dans toutes leurs diversités. Nous veillerons ainsi à articuler les quatre dimensions de la justice sociale, environnementale, sanitaire et cognitive déployées à partir de quatre domaines de connaissance : la santé collective, l’écologie politique, les éducations critiques et les approches issues des Epistémologies du Sud.
Cette journée est organisée sur le campus de l’Université Paris 8-Vincennes Saint- Denis, à l’initiative du laboratoire EXPERICE EA 3971, Equipe de recherche en Sciences de l’Education, l’UMR LADYSS -CNRS 7533 et de l’Ecole Doctorale ED 401. Elle est fondée sur la coopération avec la Fondation Oswaldo Cruz/ Fiocruz, au Brésil et du Centre d’Etudes Sociales de Coimbra au Portugal, en vue de développer un réseau de coopérations internationales de promotion de la santé émancipatrice visant la diffusion des Epistémologies du Sud dans les champs de la santé, de l’environnement et de l’éducation. La journée s’articulera autour de conférences ciblées, par la présentation de travaux d’une durée de 20 minutes, laissant à la salle le temps d’exposer des questions à chaque intervenant.e. Des ateliers organisés par les doctorant.es permettront de larges échanges entre les étudiant.es et les chercheur.es, les ONG. La journée se clôturera par la signature d’un projet de coopération entre la Fondation Fiocruz, le Centre d’Etudes Sociales de Coimbra et l’Université de Paris 8-Vincennes Saint Denis pour la création du réseau. Une danse d’Andréa Kintana de Colombie clôturera cette journée.

Programme

9h-9h30 : Accueil des participant.es par les étudiant.es des laboratoires EXPERICE EA 3971 et du LADYSS 7533 de l’Université de Paris 8-Vincennes-France.
9h30-10h : Ouverture des travaux
Jacqueline DESCARPENTRIES, Laboratoire EXEPRICE EA 3971 et Hugo PILKINGTON, UMR LADYSS-CNRS 7533, Université de Paris 8- Vincennes -France.
Quand la critique rencontre l’éducation à la santé et l’épidémiologie sociale 10h-10h30 : Maria-Paula MENESES, Centre d’Études sociales de l‘Université de Coimbra, Portugal, Investigadora Coordenadora / Principal Researcher Centro de Estudos Sociais – Universidade de Coimbra -Portugal
Épistémologies du Sud : un levier de transformation sociale de la santé, de l’environnement et de l’éducation
10h30-11h : Vinh-Kim NGUYEN, Institut des Hautes Études internationales et du Développement (IHEID)
Enjeux épistémologiques et politiques dans l’épidémie d’Ebola en RDC
11h-11h30 : Zoé VAILLANT, UMR LADYSS-CNRS 7533
Inégalités de santé, diagnostics territoriaux et aide à la décision au niveau local
11h30-12h : Sandra Aparecida PADILHA MAGALHAES FRAGA, Vice-Présidencia de Ambiente, Attençào,e Promoçào da Saüde, Docteur en Ecologie, Fondation Oswaldo Cruz Fiocruz , Rio de Janero, Brésil
L’agro écologie et la promotion de la santé émancipatrice
12h-12h30 : Marie Odile BERTELLA-GEFFROY, Ancienne juge d’instruction Coordinatrice du pôle de santé publique du Tribunal de Grande Instance de Paris, Avocate au Barreau de Nanterre, Membre fondateur de la fondation internationale pour la création d’un tribunal européen de la santé et de l’environnement et d’une cour pénale internationale de la santé et de l’environnement.
Droit pénal européen et international de la santé et de l’environnement
12h30-13h : Discussion avec la salle
13h-14h30 : Déjeuner
14h30-15h : Jean Marc LANGE, Professeur de sciences de l’éducation, Faculté d’Éducation, Université de Montpellier, Montpellier
Quand l’éducation à l’environnement et l’éducation à la santé sont un enjeu de développement durable
15h-15h30 : Pierre Jean LAFFITTE, Laboratoire EXPERICE EA 3971, Université de Paris 8-Vincennes
Les éducations critiques outil et terrain de la transformation sociale et de l’être en acte
16h-17h30 : Ateliers
Croisements des travaux des doctorant.es et des chercheur.es, des ONG et des associations d’éducation populaire
Marie-Laure DENEFFE-DOBRZYNSKI, Alice FURTADO, Valérie THOMAS, Farba DIOUF, Andréa KINTANA, Elise BOURDIN, Gissel MAIDANA, Clarissa FIGUIERA
17h30-18 h : Conclusion des travaux de Johan MILIAN Directeur-Adjoint du LADYSS-CNRS 7533
18h : Signature du projet de coopération internationale entre l’Université de Paris, 8, la Fondation Fiocruz et le Centre d’Etudes sociales de Coimbra, Portugal avec les présences de Madame la Présidente de Paris 8- Vincennes Saint Denis, Annick ALLAIGRE et de Monsieur le Directeur de l’Ecole doctorale ED 401, Alphonse YAHI-DIAHOU.
Danse de Andréa KINTANA de Colombie, doctorante au Laboratoire EXPERICE EA 3971 clôturera la journée d’étude : Danse de luttes des femmes pour la sauvegarde de leur terre et de leur culture.

Références bibliographiques

Bozorgmehr, K., 2010. Rethinking the “global” in global health: a dialectic approach. Globalization and Health 6, 19
De Sousa De Santos, B. (2016). Epistémologie du Sud et mouvements sociaux et polémique des sciences, Paris, Desclée de Brouwer
PORTO, Marcelo Firpo de Souza et al. (2016) Extended communities for action-research as a tool for the emancipatory promotion of health: conceptual and methodological bases. Ciênc. saúde coletiva [online]. 2016, vol.21, n.6, pp.1747-1756
Foucault, M. (1994) « Les mailles du pouvoir », Dits et écrits, 1954-1988, Tome IV, Paris, Gallimard, 1994, p 903
Nguyen, V. (2010). The Republic of Therapy, Triage and Sovereignty in West Africa’s Time of AIDS, Duke University Press
Nunes, João Arriscado; Siqueira-Silva, Raquel (2018), Encounter(s): engaging suffering across the abyssal divide, in Mónica Nunes, Tiago Pires Marques (org.), Legitimidades da loucura: sofrimento, luta, criatividade e pertença. Salvador, Bahia: EDUFBA, 341-364
Vaguet, A., (2018). La santé globale : biopolitique en territoires. Revue francophone sur la santé et les territoires.

Experice
Université Paris 13
X