Les femmes de ménage dans l’intimité du domicile.
Une relation de travail complexe

Sous la direction de Martine Janner-Raimondi, Alizée Delpierre et Gaspard Lion
Éditions Téraèdre, Collection Éclaboussements

Présentation

Tout le monde sait ce qu’est une femme de ménage. Mais que sait-on de leur travail quotidien au domicile de leurs employeuses ? Comment les femmes de ménage vivent-elles leurs conditions d’emploi et leurs statuts professionnel et social ? Quel est le point de vue de leurs employeuses sur ces relations de travail particulières qui se nouent chez elles ? Comment employées et employeuses appréhendent-elles la notion de « travail bien fait » ?

Ce livre relate des rencontres avec des femmes de ménage et des employeuses qui racontent comment elles parviennent à construire, à faire tenir et à évaluer une relation de travail complexe. Se mettre dans la peau d’une employeuse ou d’une femme de ménage, fixer les contours du travail, donner et recevoir des ordres, négocier les heures ou le salaire, sont autant de pratiques qui relèvent d’apprentissages et de bricolages, plus ou moins facilités par l’expérience et le parcours de chacune. La relation qui lie les femmes de ménage et leurs employeuses relève bien souvent d’arrangements qui témoignent d’un souci commun de pacifier une relation très asymétrique.

Martine Janner-Raimondi est professeure des universités en sciences de l’éducation et de la formation à l’Université Paris 13 Sorbonne Paris Nord et membre de l’Unité de Recherche Experice (Centre de Recherche Interuniversitaire Expérience Ressources Culturelles Education). Elle s’attache à appréhender le sens que les acteurs donnent à leurs expériences vécues notamment dans le cadre des situations de handicap et de maladie chronique.

Alizée Delpierre est sociologue, enseignante et chercheuse, membre du Centre de Sociologie des Organisations (Sciences Po et CNRS). Elle s’intéresse au travail, en tant que point d’observation privilégié des inégalités sociales qui en découlent. Elle analyse plus particulièrement les rapports de domination dans la sphère de la domesticité, tant du côté des pratiques et modes de vie des classes dominantes que des classes laborieuses.

Gaspard Lion est maître de conférences à l’Université Paris 13 Sorbonne Paris Nord et membre de l’Unité de Recherche Experice (Centre de Recherche Interuniversitaire Expérience Ressources Culturelles Education). Ses recherches portent sur les classes populaires et les questions de logement et de stratification sociale.

Lien vers l’éditeur

Dernières publications

Apprendre du sensible

Apprendre du sensibleOuvrage de Carole BaezaÉditions Connaissances et Savoirs, Catégorie Science de l’éducation Présentation Une exploration du sensible et de…

Lire +