Régis Garcia

Doctorant – Axe C

Après avoir occupé des fonctions d’éducateur spécialisé pendant 15 ans (d’abord auprès de personnes handicapées psychiques dans le cadre d’un Service d’Accompagnement à la Vie Sociale, puis de jeunes 12-25 ans dans le cadre de la prévention spécialisée), j’ai repris des études en Master Intermédiation et développement social, Politique de la ville et développement territorial en concomitance avec le Diplôme d’État d’Ingénierie Sociale.

Inscrit en doctorat depuis 2015, j’ai engagé une recherche-action dans le cadre d’une Cifre signée pour la période octobre 2016 – octobre 2019.

Présentation de la thèse

Sujet : La participation des parents au dispositif de parentalité : d’une logique de prescription des politiques publiques à l’expérimentation d’une co-élaboration. Une recherche-action sur les réseaux parentalité.

Cette recherche-action s’inscrit dans le champ des politiques de soutien  la parentalité. La Cifre (Convention Industrielle de Formation par la Recherche) positionne la recherche de doctorat dans le cadre d’une commande négociée entre un laboratoire et une association. L’association qui m’emploie est mandatée par un collectif d’institutions publiques (le Comité Départemental de Soutien à la Parentalité) pour coordonner les acteurs du soutien à la parentalité et animer un réseau départemental. La négociation de la commande a permis de définir les orientations générales de ma recherche ; celle-ci doit permettre un développement de l’activité de l’association qui mette en jeu la participation/contribution des parents. Il s’agit donc d’expérimenter de nouvelles modalités de construction d’espaces de coopération entre les différents acteurs du soutien à la parentalité (parents, professionnels et élus). Dans un contexte hérité du travail social où professionnels et parents sont positionnés dans un rapport social inégalitaire, il est nécessaire d’élaborer des dispositifs qui permettent une mise au jour et une reconfiguration des rapports de pouvoir pour ouvrir un espace de débat et une confrontation des expertises, notamment celles des parents en tant que premiers concernés. Chaque dispositif se développe de manière située, dans un contexte spécifique en tenant compte des configurations d’acteurs et de la dynamique locale. C’est à partir de cette approche micrologique (Pascal Nicolas-Le Strat, 2016) que l’expérimentation pourra ouvrir des possibles déplacements de postures, développer de nouvelles manières d’apprendre des autres, et constituer des micros-espaces publics pour une co-construction du problème public de parentalité.

Directrice ou directeur (s) de de la thèse : Pascal Nicolas-Le Strat

Publications et communications

Garcia R. (2016). Pour une participation effective des publics à la politique publique : construire des espaces de coopération. En ligne : http://corpus.fabriquesdesociologie.net/author/regis/

Garcia R. (2017). Construire un terrain comme négociation d’une commande. Une recherche dans le cadre du dispositif Cifre. En ligne : http://ecolemutuelle.fabriquesdesociologie.net/author/regis/

Mémoire de Master

DU SOUTIEN À LA PARENTALITÉ À LA PRATIQUE D’UNE CITOYENNETÉ CONCRÈTE. Paradoxes, enjeux et potentialité des Réseaux de soutien à la parentalité

Experice
X