Actualités

Les biens de l’enfant. Du monde marchand à l’espace familial

Commentaires fermés sur Les biens de l’enfant. Du monde marchand à l’espace familial

À la suite de la recherche financée par l’ANR (voir présentation) et réalisée par plusieurs membres du laboratoire, l’ouvrage collectif rend compte des résultats produits à la suite de plusieurs enquêtes portant sur les jouets, les livres, le mobilier ou les décorations de la chambre, ou encore le matériel scolaire et sportif qui constituent les biens des enfants.

Comment la société produit-elle une culture matérielle destinée à l’enfant, que nous dit-elle de l’enfant, comment se déploie-t-elle dans l’espace familial à travers une négociation entre parents et enfants, comment s’inscrit-elle dans un mouvement historique ? Telles sont les questions de cette recherche qui fait le choix de s’intéresser non pas à un objet, comme ont pu le faire les partenaires dans le passé, mais au système des objets, c’est-à-dire à l’ensemble des objets qui constituent l’environnement domestique de l’enfant chez lui et plus particulièrement dans sa chambre. En quoi et comment cet ensemble des objets s’adresse-t-il à l’enfant (ou à l’enfance), comment apparaît-il dans l’histoire de la culture enfantine, comment se déploie-t-il dans l’espace domestique, comme est-il choisi, construit, approprié pour y devenir les biens de l’enfant ?

Cet ouvrage est dirigé par Gilles Brougère et Antoine Dauphragne et publié par l’éditeur Nouveau Monde dont vous trouverez des détails sur le site suivant : http://www.nouveau-monde.net/livre/?GCOI=84736100111120

Transitions dans la petite enfance : Recherches en Europe et au Québec

Commentaires fermés sur Transitions dans la petite enfance : Recherches en Europe et au Québec

https://www.peterlang.com/cover/covers/9782807602717.jpgÀ la suite du colloque international Petite enfance, transitions et socialisation organisé en novembre 2015 (https://hal-univ-paris13.archives-ouvertes.fr/PETITE-ENFANCE), ce livre rend compte de l’importance des transitions au cours de la petite enfance. Il montre toute la diversité des espace-temps transitionnels avant la scolarité obligatoire : entre la famille et des modes d’accueil familial ou collectif, et entre différents lieux institutionnels, comme la crèche et l’école maternelle. Il s’intéresse aussi à des micro-transitions dans la journée des enfants dans un même lieu d’accueil.

Entre continuités et ruptures, il porte également sur des espaces institutionnels dont la vocation est précisément de faire transition entre la famille et l’école. La pluralité des contextes nationaux de l’éducation des jeunes enfants est mise en relief, avec des contributions venant de Belgique, d’Écosse, de France, du Québec, de Suède et de Suisse. Dans ces différents contextes, les recherches montrent que l’éducation préscolaire est un lieu de tensions entre des systèmes de normes institutionnelles et culturelles différentes : les uns tournés vers le monde scolaire et les autres vers la sphère familiale.

Penser les transitions permet d’en éclairer les définitions respectives en croisant les points de vue des professionnels et des parents, en lien avec les expériences vécues par les enfants. C’est aussi montrer les défis que représentent ces tournants décisifs de leur vie.

Cet ouvrage dirigée par Sylvie Rayna et Pascale Garnier est édité dans la collection « Petite enfance et éducation » dirigé par Gilles Brougère. Pour plus d’informations, voir le site de l’éditeur Peter Lang.

Recherches avec les jeunes enfants : perspectives internationales

Commentaires fermés sur Recherches avec les jeunes enfants : perspectives internationales

Dans le contexte préscolaire francophone, rares sont les études qui considèrent les jeunes enfants comme de véritables interlocuteurs des chercheurs. Grâce à la traduction de chercheures, anglaise, islandaise, néo-zélandaise et suédoise, l’objectif de cet ouvrage est de diffuser des recherches réalisées avec les enfants et visant à rendre compte de leurs points de vue.

(suite…)

Parcours d’inclusion en maternelle

Commentaires fermés sur Parcours d’inclusion en maternelle

champsocialBedoin, D. & Janner-Raimondi, M.

 

À partir d’un ancrage en philosophie et en sociologie du handicap, nous proposons d’explorer ce moment charnière des premières heures, premiers jours, premiers mois de l’accueil. Outre les discours et les représentations sur l’école inclusive, ce sont les pratiques et les interactions au quotidien qui sont interrogées à travers l’analyse d’observations de classe filmées sur une année. Il s’agit d’identifier les leviers et les freins à l’inclusion scolaire de ces jeunes enfants en situation de handicap. Les résultats de cette recherche intéresseront les parents, les professionnels de la petite enfance et de l’éducation, les enseignants et les accompagnants d’élèves en situation de handicap. Cet ouvrage s’adresse également aux étudiants se destinant à ces métiers et aux chercheurs travaillant dans ce champ.

Commander

L’éducation-formation : un projet politique qui engage plusieurs niveaux de responsabilité

Commentaires fermés sur L’éducation-formation : un projet politique qui engage plusieurs niveaux de responsabilité

lettreouverteDe Janner-Raimondi, M. In : C. Delory-Momberger, F. Durpaire & B. Mabilon-Bonfils (Dir.). Lettre ouverte contre l’instrumentalisation politique de la laïcité.

« Nous sommes dix-huit hommes et femmes d’horizons différents, intellectuels, journalistes, universitaires de diverses disciplines (anthropologie, histoire, sciences de l’éducation, sociolinguistique, sociologie, philosophie), qui nous élevons contre l’utilisation frauduleuse de ce bien commun qu’est la laïcité. Accaparée à des fins électo­ralistes, elle ne peut en aucun cas servir de support idéo­logique au rejet et à l’exclusion. Elle ne peut pas être ce mur de séparation que d’aucuns aimeraient bâtir au sein de notre communauté nationale. Elle est un état social qui nous permet de vivre ensemble, au-delà de nos différences d’origine et d’options spirituelles. »

Commander 

Lettre ouverte contre l’instrumentalisation politique de la laïcité

Commentaires fermés sur Lettre ouverte contre l’instrumentalisation politique de la laïcité

Lettre ouverte contre l’instrumentalisation politique de la laïcité

lettreouverte

De Christine Delory-Momberger, François Durpaire et Béatrice Mabilon-Bonfils (dir.)

« Nous sommes dix-huit hommes et femmes d’horizons différents, intellectuels, journalistes, universitaires de diverses disciplines (anthropologie, histoire, sciences de l’éducation, sociolinguistique, sociologie, philosophie), qui nous élevons contre l’utilisation frauduleuse de ce bien commun qu’est la laïcité. Accaparée à des fins électo­ralistes, elle ne peut en aucun cas servir de support idéo­logique au rejet et à l’exclusion. Elle ne peut pas être ce mur de séparation que d’aucuns aimeraient bâtir au sein de notre communauté nationale. Elle est un état social qui nous permet de vivre ensemble, au-delà de nos différences d’origine et d’options spirituelles. »

Commander 

 

 

Séminaires de Luisa Massarani

Commentaires fermés sur Séminaires de Luisa Massarani

En janvier 2017, nous accueillerons à  Paris 8 deux chercheuses de la Fondation Oswaldo Cruz-Brésil dans le cadre de notre convention avec cette institution :

  • Luisa Massarani, professeure en sciences de l’information et de la communication, spécialiste de la communication publique des sciences, chercheuse au Musée de la Vie/Fiocruz
  • Maria da Conceição Monteiro : psychologue, coordinatrice de la section « Connaissances » du Centre de gestion en Biodiversité et Santé, NGBS/Fiocruz

Dates des séminaires de Luisa Massarani :

 

  • Le 25 janvier,10h-12h, salle C005 : séminaire doctoral EXPERICE : “Les représentations de la science et des scientifiques à la télévision et dans l’imaginaire des adolescents”     la-com-en-amerique-lat-dec-2016-v22298
  • Le 26 janvier, 10h-12h, salle B106 : conférence-échanges ouverte à la communauté universitaire: « La communication scientifique publique en Amérique Latine: actions et initiatives »
  • Le 31 janvier, horaire et salle à définir :séminaire de master Éducation tout au long de la vie « Éducation non-formelle dans les musées des sciences au Brésil ».

Représentations, traces, images. Des peintures du néolithiques aux écritures contemporaines

Commentaires fermés sur Représentations, traces, images. Des peintures du néolithiques aux écritures contemporaines

acctuel-5

De Christine Delory-Momberger et Jean-Louis Georget (dir.)

Des images peintes sur les parois des cavernes aux graffitis et aux tags contemporains, des scarifications rituelles aux tatouages et aux piercings, des clip vidéo de rappeurs aux images et aux selfies postés sur les réseaux sociaux, de  » l’art des friches aux friches de l’art  » : les manifestations sont nombreuses et variées où se lisent des formes d’écriture de soi par lesquelles les individus visent à faire trace d’eux-mêmes et de leur existence. Né d’un cycle de manifestations consacré au grand africaniste Léo Frobenieus, cet ouvrage propose une exploration dans l’univers des « écritures de soi » par l’image.

 

En savoir plus en accédant à l’introduction et au sommaire du numéro.

 

La Trace
Dits et récits d’une hermaphrodite, travailleuse du sexe

Commentaires fermés sur La Trace
Dits et récits d’une hermaphrodite, travailleuse du sexe

LA TRACE

de Christine Delory-Momberger, Claudette Plumey

Postface de Marie-Élisabeth Handman

Ce livre dit l’histoire racontée par elle-même de Claudette Plumey, née hermaphrodite, et de sa vie de femme libre. Née dans une ambiguïté de sexe, elle sent très vite quel est son genre et elle le construit avec sensibilité et justesse, en gardant dans toutes ses épreuves la confiance d’une femme heureuse. Passionnée dans ses amours, ses amitiés, ses engagements, Claudette est avant tout une femme dans la vie, une femme en vie. La trace, une trace. Claudette, résolument humaine.

Éprouver le corps
Corps appris, corps apprenant

Commentaires fermés sur Éprouver le corps
Corps appris, corps apprenant

Eprouver le corps

Sous la direction de Christine Delory-Momberger

Au croisement des conformations sociales, des injonctions biopolitiques et des constructions biographiques individuelles, l’objet de cet ouvrage est de saisir les expériences dont le corps est le lieu, au sens d’abord le plus physique et sensible du terme. Cet éprouvé du corps est envisagé sous l’angle de « l’apprendre », d’un apprendre généralisé entendu comme la somme des processus de formation et des apprentissages de toutes natures dont le corps est à la fois l’objet et le sujet.

À travers la polysémie d’un « éprouver » renvoyant aussi bien au ressenti, à la connaissance par l’expérience qu’à la mise à l’épreuve d’un moi-corps, les auteurs invitent à une approche sensible des corps. Corps angoissé des enseignants, corps contraint des élèves, corps extrême des conduites à risque, corps transformé ou assigné dans un sexe ou un genre, corps maternant, désirant, handicapé, corps de l’artiste ou du politique : le corps est appréhendé dans son espace propre et dans les espaces qu’il déploie à partir de lui.

Ouvrage publié avec le soutien scientifique du Centre interuniversitaire de recherche EXPERICE (Paris 13- Paris 8).

Experice
X