Axe A

Le sujet dans la Cité : éducation, individuation, biographisation

Responsable : Martine Janner-Raimondi

S’inscrivant dans le cadre général de l’analyse des processus d’éducation informelle et des apprentissages non formalisés, l’Axe A prend pour objet de recherche les processus de construction du sujet au sein de l’espace social.

Ces processus de construction du sujet sont dans une relation étroite avec la compréhension que les individus ont de l’histoire de leur vie et du sens qu’ils donnent à leurs expériences. Ces opérations de biographisation se déploient dans des environnements historiques, culturels, sociaux, politiques, économiques qui produisent des cadres sociaux auxquels le sujet doit confronter sa biographie individuelle.

Les recherches liées à cet axe visent à comprendre les processus selon lesquels les individus à la fois agissent et se construisent en tant qu’individus au sein de l’espace social. Un intérêt particulier sera porté à la relation réciproque entre l’influence des environnements sociaux, économiques, professionnels des sociétés contemporaines sur les représentations et biographies individuelles et la capacité des individus, dans leurs pratiques sociales, à agir sur leurs contextes et à créer du lien social. On s’attachera ainsi à l’analyse des figures de l’action collective dans leurs articulations avec le territoire en tant qu’élément contextuel et champ de transformations de l’action humaine.

Les recherches se développeront dans différents domaines et à différents niveaux : relations du global et du local, intervention sociale et insertion, situations de précarités et d’exclusion, mobilités/immigrations, identités sociales et culturelles « surdéterminées », processus associatifs et construction de compétences collectives, transformations sociétales (genres, parentalité, communication et technologies modernes), école et situations de handicap.



Le CIRBE (programme)




Experice
X