Présentation

EXPERICE est le Centre de Recherche Interuniversitaire Expérience Ressources Culturelles Éducation.

Issu de la fusion de deux équipes, l’une de Paris 13 et l’autre de Paris 8, EXPERICE se veut un centre de recherches fortement organisé autour d’une thématique originale au sein des sciences de l’éducation. Il s’agit en effet de s’intéresser aux apprentissages et à l’éducation hors de l’école en mettant l’accent sur les situations les moins formelles, qu’il s’agisse d’enfants ou d’adultes. Il y a donc focalisation sur ce qui ne prend pas la forme scolaire, y compris les apprentissages informels au sein de l’école, avec le projet scientifique de se centrer sur le non-scolaire et de le penser dans sa cohérence globale et dans la diversité de ses aspects, avant, à côté, en marge, au-delà de la forme scolaire.

EXPERICE a vocation à explorer la diversité des espaces d’apprentissage en dehors de ceux qui ont été explicitement et exclusivement conçus pour cela, qu’il s’agisse ou non d’institutions, qu’il y ait ou non intentionnalité voir conscience d’apprendre. Il se situe délibérément dans les courants internationaux encore peu présents en France qui sous différents vocables mettent en œuvre une approche de l’apprentissage (learning) à côté de l’école. D’où l’intérêt porté à l’éducation tout au long de la vie, inscrivant la formation des adultes dans un processus qui commence dès la naissance, traversant différentes situations et institutions, en mettant l’accent sur l’auto-apprentissage (AXE C) et en s’intéressant aux processus de construction du sujet au sein de l’espace social (AXE A), à la petite enfance, la période qui précède l’école obligatoire (PRT 2), mais aussi aux moments de loisir, aux jeux, aux jouets, au multimédia, à l’ensemble des ressources culturelles porteuses d’apprentissages que l’on en ait ou non conscience (AXE B).

EXPERICE construit son objet collectif de recherche autour de la notion d’expérience comme lieu d’apprentissage, sur l’idée d’un apprentissage qui accompagne différentes pratiques sociales, y compris celles qui ne sont pas conçues comme telles (PRT 1). Cela renvoie tout particulièrement à la réflexion sur ce qu’il est convenu d’appeler éducation informelle et/ou non formelle, même si les travaux peuvent conduire à prendre des distances avec ces catégories. L’intérêt porté aux adultes se fait dans la continuité avec les apprentissages des enfants, en refusant les constructions qui conduisent à isoler socialement et théoriquement les enfants pour les penser comme radicalement différents des adultes. La formation des adultes est pensée dans la continuité d’une éducation tout au long de la vie et réciproquement le jeu et le loisir de l’enfant en tant que porteurs d’apprentissage sont pensés dans la continuité avec ceux de l’adulte. Cette façon d’envisager l’apprentissage, enraciné dans diverses pratiques sociales, présent tout au long de la vie, conduit à porter un intérêt particulier à la biographie aussi bien comme méthode de recueil des données que comme processus de construction de soi à travers des apprentissages.

Sans être exclusive la prise en compte des dimensions sociales est importante dans les approches développées par EXPERICE, qui se reconnaît cependant pleinement dans une vision des sciences de l’éducation comme lieu de croisement disciplinaire, dans un ancrage multiréférentiel. La mise en perspective d’approches psychologiques et sociologiques, anthropologiques et historiques, mais aussi philosophiques constitue un élément essentiel de la construction de la recherche au sein du laboratoire. Sans exclusive, on y privilégie des approches qualitatives, une prise en compte des significations produites par les acteurs, un intérêt pour la compréhension des phénomènes, une orientation forte, chez certains chercheurs, pour une démarche herméneutique. On peut souligner également un intérêt pour les courants critiques qui bousculent les allants de soi, supposent un travail de déconstruction qu’il s’agisse de traditions philosophiques européennes ou du mouvement post-structural contemporain, né en France mais largement développé aux Etats-Unis et dans de nombreux pays. Il faut mettre cela en relation avec la forte importance donnée à la dimension interculturelle dans les recherches, qu’il s’agisse de recherches proprement interculturelles, en particulier en relation avec le franco-allemand, élément fort aussi bien de l’histoire du groupe que de ses recherches actuelles (PRT 3), ou de l’importance accordée à la comparaison internationale et interculturelle.

Experice
X