Pascale GARNIER

Professeure (PR) – AXE B

Pascale GARNIER est docteure en sociologie, professeure en sciences de l’éducation à l’université Paris 13, co-directrice du laboratoire EXPERICE. Ses recherches privilégient une sociologie pragmatique des débats et des pratiques relatifs aux enfants et à leur éducation. Elles sont particulièrement attentives aux classements d’âge qu’ils mettent en jeu, en tant que manières de construire des différences d’âge, des représentations politiques et cognitives des enfants, et des dynamiques temporelles. Les thèmes d’investigation portent sur les pratiques et les objets destinés aux enfants, notamment les activités corporelles et/ou sportives, le travail en partenariat autour et à travers l’école maternelle et élémentaire (parents, professionnels, personnels scolaires), s’inscrivant dans des politiques et des transformations du système éducatif.

Principales publications

Rayna S. et Garnier P. (dir.) (2017). Transitions dans la petite enfance. Bruxelles : Peter Lang

Garnier P. et Rayna S. (dir.) (2017). Recherches avec les jeunes enfants : perspectives internationales. Bruxelles : Peter Lang.

Garnier P. (2016). Sociologie de l’école maternelle. Paris : PUF.

Garnier P., Rayna S., Brougère G., Rupin P., (2016), À 2 ans, vivre dans un collectif d’enfants. Toulouse : Erès.

Garnier P. (2014). Childhood as a Question of Critiques and Justifications : Insight into Boltanski’s Sociology, Childhood, 21(4), p. 447-460.

Garnier P. (2014). Between young children and adults: practical logic in families’ lives. In B. Mayall and L. Alanen (eds.). Studying Childhood with Bourdieu. London : Sage.

Garnier P. (2014). A Educaçào infantile e a questào da escola: o caso da França, Cadernos de Pesquisa, vol. 44, n° 151, p. 62-82.

Garnier P. (2013). Objects for a ‘healthy lifestyle’. Children’s material culture and physical activitiesYoung Consumers, 14 (4), p. 331-341.

Garnier P. (2012). Collaborer avec les parents : une préoccupation des professeurs des écoles stagiaires ?Recherche et formation, n° 60, p. 35-50.

Garnier P. (2012). La culture matérielle enfantine. Catégorisation et performativité des objets. Strenae, n° 4, octobre 2012.

Garnier P. (2011). The scholarisation of the French “école maternelle” : institutionnal transformations since the 1970s. European Early childhood Education Research Journal, vol. 19, n° 3.

Garnier P. (2010). « Deux ans après : la maternelle, les parents, les savoirs ». In G. Brougère (dir.). Parents, pratiques et savoirs au préscolaire. Bruxelles : P. Lang, p. 73-91

Garnier P. (2010). « Transformations de la collaboration entre enseignants et personnel de service à l’école maternelle : entre principes et pratiques », Revue des Sciences de l’éducation. Pour l’ère nouvelle, vol. 43, n° 1, p. 100-119.

Garnier P. (2009). « Préscolarisation ou scolarisation ? L’évolution institutionnelle et curriculaire de l’école maternelle », Revue française de pédagogie, n° 169, p. 22-36.

Garnier P. (2008). « Des « relais » entre école et famille : les ATSEM ». In M. Kherroubi (dir.), Des parents dans l’école. Paris : Éres et Fondation de France, p.139-178.

Garnier P. (2006). « L’enfant et le sport : classements d’âge et pratiques sportives ». In R. Sirota (dir.), Éléments pour une sociologie de l’enfance. Rennes : PUR, p. 205-214.

Garnier P. (2005). Le développement des pratiques sportives des plus jeunes, Éléments pour une histoire comparative en France, Sport History Review, vol. 36, n° 1, p. 3-20.

Garnier P. (2004). Des enfants et des sports : différenciation des politiques sportives fédérales. In Société de sociologie du sport de Langue française (ed.), Dispositions et pratiques sportives. Paris : L’Harmattan, p. 291-305.

Garnier P. (2003). Faire la classe à plusieurs. Maîtres et partenariats à l’école élémentaire. Rennes : PUR.

Garnier P. (1997). Les assistantes sociales à l’école. Paris : PUF.

Garnier P. (1995). Ce dont les enfants sont capables. Marcher XVIIIe, travailler XIXe, nager XXe. Paris : Métailié.

Publications de Pascale GARNIER

Experice
X