Victoria CHANTSEVA

Doctorante – AXE B

Victoria CHANTSEVA est doctorante contractuelle au sein du laboratoire EXPERICE (Axe B), à l’Université Paris 13. Son travail de thèse porte sur la construction sociale des catégories d’âge dans la prime enfance à travers la culture matérielle et notamment l’usage des objets-marqueurs d’âge. Cette recherche s’inscrit dans le prolongement des recherches de master en sociologie qui s’intéressait aux premiers apprentissages et la socialisation.

Présentation de la thèse

Sujet : Petite enfance et culture matérielle. Étude de l’exercice de vigilance parentale/professionnelle dans l’usage des objets-marqueurs d’âge en contexte français et scandinave.

S’opérant notamment par l’imposition normative de l’usage d’objets spécifiques pour des périodes plus ou moins définies, la construction sociale des catégories d’âge est un phénomène diffus engageant plusieurs acteurs (parents, professionnels de la petite enfance, psychologues, etc.) et se déployant dans plusieurs sphères (familles, institutions d’accueil, école, loisirs). Tenant compte de ces diverses ramifications de diffusion des normes, ma thèse se compose de plusieurs axes cherchant à étudier les pratiques des parents et des professionnel.le.s dans les institutions d’accueil de la petite enfance, ainsi que les représentations de l’âge promues à travers des objets culturels tels que les albums d’images. Il s’agit d’étudier les données dans la perspective comparatiste en confrontant deux contextes largement contrastés : celui de France et celui de Norvège.

Directeurs de la thèse : Pascale Garnier

Publications et communications

Articles dans des revues à comité de lecture

Bandini C., Chantseva V., Aquino E., Hugoo V. & Torres M. (2016). « « La mixité sociale, ça peut être tout et n’importe quoi ! » Retour sur une enquête collective à l’Île-Saint-Denis », Working Paper de l’Ouscipo, n°1.

Communications

Chantseva V. (2017). Comment apprendre à céder la place dans le métro quand on est encore « petit » ? Problèmes et paradoxes d’apprentissage des normes de politesse au quotidien, Communication au colloque international Pratiques sociales et apprentissages, Paris, 8-9 juin.

Chantseva V. (2016). La tétine comme objet de controverse, Communication au séminaire de recherche Histoire et sociologie de l’enfance, Université Paris 13, 03 mai.

Mémoire de master

Chantseva V. (2014), Bienséance et sociabilité. L’enquête sur la transmission des normes de politesse aux jeunes enfants, mémoire dirigé en co-tutelle par Daniel Cefaï, directeur d’études, EHESS et Carole Gayet-Viaud, chargée de recherche, CNRS-CESDIP

Chantseva V. (2013), Céder la place, entre devoir et bonne volonté. Ethnographie des gestes de politesse dans le métro de Saint-Pétersbourg, mémoire réalisé sous la direction de Carole Gayet-Viaud et Cosmina Ghebaur, ATER à l’Université Paris 1 / CUF de SPb

Experice
X