Rose-Marie SERRA

Doctorante – AXE A

Rose Marie Serra est responsable de formation depuis 1996 à l’IRTESS de Dijon, centre de formation pour travailleurs sociaux, et chargée de cours à l’IUP Denis Diderot à Dijon. Elle s’intéresse actuellement à la construction de la pratique réflexive dans la formation des personnes « faisant-fonction » dans le champ de l’éducation spécialisée (notamment les «faisant-fonction » de cadre intermédiaire de l’intervention sociale et médico-sociale) en prenant appui sur l’expérience personnelle et professionnelle de ces personnes en formation : elle pose le postulat qu’un travail de biographisation est un espace transitionnel favorisant les déplacements identitaires à opérer pour habiter la fonction de cadre : le journal pouvant être un tremplin pour favoriser l’explicitation de l’expérience et ainsi permettre une entrée dans la pratique réflexive. Dans le cadre de son activité professionnelle, elle est impliquée, d’une part, dans le PREFAS de l’IRTESS de Dijon dont la mission est de promouvoir le partenariat entre chercheurs et acteurs de terrain par le développement de recherches-action et, d’autre part, dans un partenariat étroit avec l’Université de Bourgogne, notamment dans le cadre d’une concomitance entre diplômes de travail social et diplômes universitaires.

Présentation de la thèse

Sujet : De la biographisation des parcours de vie en formation à la construction identitaire des cadres intermédiaires de l’action sociale : un voyage personnel entre expériences, compétences et rapport au savoir.

Mon projet de thèse cherche à rendre compte du déplacement identitaire qu’ont à construire les cadres intermédiaires de l’intervention sociale. En effet, ces derniers ont la particularité, pour certains, d’être diplômés et reconnus dans leur qualification et, pour d’autres, d’avoir un statut de « faisant-fonction » sans diplôme ou avec un diplôme ne correspondant pas à leurs fonctions : pour ces derniers, la prise en compte de l’expérience comme tremplin à la qualification professionnelle et sociale va être essentielle. Le choix opéré, dans ce projet de recherche, est de nous intéresser à ces professionnels en recherche de reconnaissance professionnelle et sociale et il nous semble essentiel de donner le contour de leurs profils personnel et professionnel, mais, surtout, de comprendre comment ils vivent eux-mêmes leur trajectoire personnelle, sociale et professionnelle et en quoi cette dernière influe dans leur construction identitaire et dans leur choix professionnel. Nous tenterons également de comprendre ce qui différencie ces personnes en situation de « faisant-fonction » des personnes, travailleurs sociaux de base, qui s’orientent vers la fonction de cadre mais qui ont fait le choix d’obtenir la qualification avant la prise de fonction.

Directrice de la thèse : Christine Delory-Momberger

Publications et communications

Serra R.M. (2012). « De la biographisation de l’expérience au projet de formation : un « entre deux » contributif aux transformations identitaires de la fonction de cadre intermédiaire. » Communication présentée au Colloque International « Expérience et professionnalisation dans les champs de la formation, de l’éducation et du travail : Etats des lieux et enjeux » organisé par le Laboratoire Cirel – Université Lille 1, Université Lille 3, le Conseil Régional Nord Pas de Calais, l’UNSA Education, le CUEEP – Université Lille 1. Les 26, 27, 28 septembre 2012. cirel.recherche.univ-lille3.fr/experience2012

Serra R.M. (2011). « De l’urgence de savoir écrire sa pratique en éducation spécialisée : le journal d’intervention, un espace de construction de sa pratique réflexive. » Communication présentée au Colloque international « La recherche biographique aujourd’hui : enjeux et perspectives », organisé par le Laboratoire CIREL – Université Charles de Gaulle Lille 3, en collaboration avec le Centre interuniversitaire EXPERICE (Paris 13/Nord-Paris 8), le Laboratoire de Changement social (Paris 7), l’ Association ASIHVIF-RBE, la revue Le sujet dans la cité, Revue internationale de recherche biographique et l’ENPJ, Lille, France. Du 18 au 20 mai 2011. http://evenements.univ-lille3.fr/recherche-biographique

Vallade F., Serra R. M., Lupersat M., (1997). L’éducation spécialisée peut-elle tirer profit des modèles proposés par la psychologie cognitive. Revue de l’Association Française pour la Sauvegarde de l’Enfance et de l’Adolescence, n°1, 52°Année, pp. 21-26.

Serra R.M., (1996). Mental Handicap and Cognitive Skills, Actes du Colloque Européen à Aix en Provence, Recherches et Théories Psychologiques sur le Retard Mental, organisé par L’association pour la Recherche et la Formation en Psychologie de l’Education et du Développement et le Laboratoire de Psychologie du Développement de l’Université de Provence, pp. 61-65.