Soutenance de thèse

Soutenance de thèse de Frédéric Moussion

Frédéric Moussion soutiendra sa thèse intitulée “L’insécurité linguistique dans les parcours de vie : de la biographisation à l’émergence du « transclasse »” le 5 décembre 2022.

Membres du jury
  • Véronique MIGUEL ADDISU, PR à l’Université de Rouen, rapporteure
  • Carole BAEZA, PR à USPN, présidente
  • Christine DELORY MOMBERGER, PR émérite, co-encadrante
  • Marie-Hélène JACQUES, PR à l’Université de Limoges, rapporteure
  • Martine JANNER RAIMONDI, PR émérite, directrice
  • Didier de ROBILLARD, PR à l’Université de Tours, examinateur
  • Pascale PRAX-DUBOIS, MCF à l’Université Paris 8, examinateure
Résumé de la thèse

Cette thèse vise à interroger et à comprendre de quelle manière les individus peuvent exercer un pouvoir d’agir, sur leur propre insécurité linguistique (désormais IL). Elle s’inscrit, à la fois, dans le champ de la recherche biographique en éducation et de la sociolinguistique qualitative, et propose une définition renouvelée des phénomènes d’hypocorrection, potentiellement représentatifs de la figure du transclasse (Jaquet, 2014). À cet effet, la démarche qualitative adoptée, de recueil et d’interprétation de dix entretiens de recherche biographique, s’est appuyée sur une adaptation de la grille de Heinz (2000), dans une perspective herméneutique de compréhension et d’interprétation des processus de biographisation. Ce travail a été complété par une approche phénoménologique, au sens où « elle permet de rendre visible le phénomène de l’expérience vécue, éprouvée subjectivement » (Janner-Raimondi, 2020). Redonnant toute sa dimension à l’événement biographique saillant et/ou au non-événement, la première phase d’interprétation des entretiens a mis en lumière une IL critique, se manifestant à travers la conclusion d’un pacte parrèsiastique (Foucault, 2001, 2008, 2009, 2016), corollaire de l’émergence des phénomènes d’hypocorrection. Ces derniers ont été (re)définis comme représentatifs, via un processus de conscientisation (Freire, 1974), d’un agir avec prise de risques (Heinz, 2000 ; Delory-Momberger, 2014), caractéristique(s) de l’émergence d’un sujet parrèsiaste et/ou transclasse. La seconde phase d’interprétation des entretiens a dévoilé l’importance de l’imaginaire et du concept de phantasia perceptive (Husserl, 1918/2002), dans la conception même de l’IL critique ; ceci nous a permis de délimiter les contours de ce pouvoir d’agir émancipateur, révélateur, à la fois, des phénomènes d’hypocorrection et d’une IL foncièrement agie, car désormais, « nécessairement ancrée dans une expérience affective individuelle » (Moreau, 1997).

Date

05 Déc 2022
Expired!

Heure

13 h 30 min - 17 h 30 min

Labels

Soutenances

Lieu

Campus Condorcet, Centre de colloques, salle 3.05
Catégorie

Prochain Événement